BRUITS INSOLITES.

Il y a quelques jours, il m’a semblé entendre un bruit qui ressemblait au son du mécanisme de mon horloge alimenté par une batterie double A. Ce bruit, je l’entendais, dans ma salle de séjour, dans la salle à dîner, mais également dans ma chambre. Je fus intrigué et étonné que ce son me soit maintenant perçu alors qu’il ne l’était pas auparavant. Je me suis mis à douter de l’origine de ce genre de tic tac incessant. Je vérifiai si cela pouvait bien venir de mon horloge ou d’ailleurs. Oui ça pouvait venir de cet indicateur du temps qui passe et qui a l’avantage de ne pas être rattaché au système électrique lorsque la tempête me prive de courant.

Puis le bruit n’arrête pas ; je me mets à douter de son origine. En effet, l’horloge ne génère pas un son d’une telle puissance qu’il me serait perceptible même dans ma chambre. Qu’est-ce que ça pourrait bien être. Serait-ce le réfrigérateur, la cuisinière ou autre chose ? Après vérification, non ce n’est pas ni le réfrigérateur, ni la cuisinière et momentanément, je me désintéresse de ce bruit particulier qui ressemble à celui de mon horloge, mais qui est quand même quelque peu différent ; au lieu du tic tac bien familier, c’est plutôt un tac tac plus prononcé que celui de mon appareil. C’est peut-être le lavabo qui dégoûte comme cela arrive lorsque l’on néglige de bien fermer le robinet. Non, dans la salle de bain, il n’y a pas de problème et c’est la même chose pour l’évier de la cuisine. Coup donc, est-ce que ça vient de dehors ? Je vérifie la porte d’en avant que je n’ouvre que très rarement. Non rien ; puis la porte-patio arrière ; rien non plus. Donc ça ne vient pas de l’extérieur. J’essaie de ne plus y penser et je m’installe pour regarder ma partie de hockey à la télé. Ça continue de plus belle. Ah, c’est peut-être dans le sous-sol, possiblement le réacteur installé pour l’épuration de l’eau de ma fosse septique. Cette fois-ci j’étais sur que c’était là l’origine de ce bruit, mais non tout est en ordre et le bruit produit par cet appareil est le bruit habituel, et bien différent de ce que j’entends. Ça ne peut être cela. Je retourne à ma partie d’hockey, mais voilà que le bruit est toujours là persistent et est de plus en plus embêtant. Je mets le son à la télé. Bon comme ça je ne l’entends plus.

IMG_6809.JPG
Photo de Roger Robidoux

Tout de même ça continue à m’inquiéter et après la première période, je vais voir s’il n’y aurait pas autre chose dans la cave; peut-être le lavabo du lavoir. Je descends, non, aucune goutte d’eau ne sort du robinet. De plus en plus intrigué, je décide de faire le tour de toutes les pièces de la cave et le bruit me suit toujours. C’est alors que je prends conscience que ce que j’entends me suit. Ce bruit ne vient pas de l’extérieur, mais il est en moi, il est dans ma tête, c’est pourquoi il me suit. «Mais ça n’a pas d’allure, si je parle de cela, au 811, ils vont me penser fou. Si je vais à l’urgence, ils ne me croiront pas et vont me transférer en psychiatrie.»

 

Je finis de regarder la partie d’hockey qui ne m’intéresse plus et le lendemain, après avoir passé une nuit avec ce bruit dans la tête, j’en glisse un mot à mon ami Jean-Pierre qui me dit : «Ce sont des acouphènes. Moi j’ai cela depuis longtemps à cause de la musique.» La nuit suivante, mes acouphènes m’empêchent de dormir, alors je me résous à téléphoner au 811 pour savoir quoi faire.

15181696_m-240x300.jpg
Source Google Chrome

L’infirmière me confirme ce que j’ai lu sur internet. «Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu’une personne entend sans que ceux-ci existent réellement. Il peut s’agir de sifflements, de bourdonnements ou de cliquetis, par exemple. Ils peuvent être perçus dans une oreille ou dans les deux, mais aussi sembler présents à l’intérieur même de la tête, à l’avant ou à l’arrière. Les acouphènes peuvent être occasionnels, intermittents ou continus. Ils résultent d’un dysfonctionnement du système nerveux auditif. Il s’agit d’un symptôme pouvant avoir de nombreuses causes.»

 

Alors je me suis rappelé l’histoire de l’oreille coupée du peintre Vincent Van Gogh. C’est l’un des peintres que je préfère. Je n’oublierai jamais qu’au cours d’une visite dans le Sud de la France, plus particulièrement à Saint-Rémi de Provence, Ghislaine et moi, nous nous étions arrêtés sur le haut d’une colline surplombant la vallée près de l’ancienne cité romaine, et nous avions pu lire, à peu près ceci, sur une inscription : «Le paysage que voyait Van Gogh lorsqu’il a réalisé cette peinture.» Tout à côté, il y avait une reproduction de la peinture. Ce fut un moment de grâce. Van Gogh, s’est coupé une oreille et plus d’un autoportrait en fait foi. Cependant les explications et les spéculations concernant ce geste sont multiples. Il n’en demeure pas moins que :«concernant l’amputation de son oreille, certains auteurs ont envisagé qu’il présentait une maladie de l’oreille interne qu’on appelle la maladie de Ménière qui est responsable de vertiges, de nausées et surtout d’acouphènes intolérables qui aurait pu le pousser à se couper l’oreille pour soulager les bruits intolérables.»

L’infirmière m’a conseillé d’aller voir un médecin pour tenter d’en connaître la cause. Le médecin m’a confirmé que, dans mon cas, les bruits que j’entends, ce sont les battements de mon cœur. Je ne puis tout de même pas me permettre d’arrêter mon cœur de battre. Le pire c’est lorsque je suis couché et tente de dormir. Pour y arriver, il faut posséder des techniques de relaxation pas mal développés. Jean-Pierre, l’infirmière du 811 et e médecin m’ont tous dits la même chose. Il est possible de diminuer l’effet des acouphènes en produisant un son d’ambiance.

Si je n‘ai pas le choix, je vais me résoudre à cette alternative, mais comme j’aime le silence au point de fréquemment enlever le son de ma télévision, je vais pour le moment tenter d’utiliser les diverses techniques que j’ai développé avec le temps pour entre autre me distraire des fréquentes douleurs aux jambes. Par ailleurs, comme je dois me faire nettoyer une oreille, il y a des chances que ça me quitte. C’est à voir. Ceci me rappelle que la seule personne avec laquelle nous n’avons pas le choix de vivre, c’est soi-même. Il faut apprendre à faire avec.

Louis Trudeau                                                     le 13 février 2019

 

 

4 commentaires sur “BRUITS INSOLITES.

  1. La maladie de Meniere pet devenir vraiment insupportable pour certaines personnes. J’en ai connues 2, dont une qui l’avait développée vers l’âge de 19 ans! Bon courage!

    J'aime

    1. Bonjour Danielle

      Merci pour ton commentaire. Heureusement en ce qui me concerne, ce n’est pas la maladie de Meunière. Je comprends que ça doit être terrible. En ce qui me concerne, pendant près de 48 heures, mes acouphènes m’ont laissé tranquille, mais voilà qu’en cette nuit de la Saint-Valentin, j’entends à nouveau les battements de mon cœur, alors je veux que mon cœur batte à l’unisson avec tous ceux et celles que j’aime Bonne journée Louis ________________________________

      J'aime

  2. Bonne chance dans ta recherche de solution. C’est vraiment embêtant ces bruits qu’on ne contrôle pas… Il existe de petits appareils qui génèrent des « bruits blancs » pour « enterrer » les sons qu’on ne veut pas entendre, par exemple un conjoint qui ronfle! Il y a en a de toutes sortes et avec plein de sons différents. Les machines les plus simples vont souvent engendrer un son assez ennuyant comme une moteur de ventilateur pour que le cerveau ne s’intéresse pas à ce son et permette de s’endormir.
    Bon courage avec la suite.

    J'aime

    1. Bonjour Paul-Émile Merci pour tes commentaires. J’essaierai probablement de me procurer quelque chose du genre si le bruit persiste. Mais voilà cette nuit, après quelques 48 heures de répit, j’entends à nouveau les battements de mon cœur. Comme c’est la Saint-Valentin, je désire que mon cœur batte à l’unisson avec mes proches et mes amis(es). Bonne journée Louis ________________________________

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s