SI VIS PACEM

Si vis pacem, para bellum ; si tu veux la paix, prépare la guerre. C’était un mot d’ordre des Romains. Le résultat fut probant. L’Empire romain, inspiré par César, domina le monde pendant plusieurs siècles. Nous sommes en guerre, nous ont affirmé nos dirigeants. Nous avons à combattre des ennemis qui nous sont venus de nulle part comme s’ils étaient des extraterrestres. Non ce ne sont pas des extras terrestres, il s’agit de virus que se sont développés en se nourrissants de ce que nous les humains nous leur offrons.

Devant cet ennemi commun, devons-nous laisser nos bras croisés et se laisser dominer ? Pouvons-nous au contraire, développer un système de défense? Nous avons des instructions pour une défense collective. Lavez-vous les mains, garder une distance de deux mètres, isolez-vous etc. Ces comportements sont judicieux et c’est une bonne palissade pour tenir l’ennemi hors de portée. Mais il est sournois et peut nous attaquer même dans nos retranchements.

Alors, pouvons-nous faire plus pour le combattre personnellement? Pouvons-nous être plus actifs, plus proactifs ? Moi, je pense que oui, mais ce n’est ni évident, ni facile.

D’abord, je pense qu’en prenant une attitude combative qui ne se laisse pas abattre à la moindre difficulté, nous avons plus de chances de développer en nous, ceux qui sont nos alliés, c’est-à-dire nos anticorps qui sont notre garde rapproché et que l’ensemble constitue notre système immunitaire. Ils sont, en quelque sorte, la muraille de notre forteresse. Pouvons-nous faire systématiquement appel à ce système immunitaire pour venir à notre secours ? C’est-là que ça devient plus discutable, c’est-à-dire sujet à controverse. Chacun a droit à son opinion. Pour ma part, je pense que oui et c’est ce que j’ai expérimenté dans ma vie. Mes 90 ans en témoignent.

La première façon et la plus .évidente de renforcer son système immunitaire, c’est d’avoir une vie saine qui travaille en accord avec lui. Alors, devant un ennemi comme celui qui nous menace tous, ne serait-ce pas un bon moment pour nous questionner là-dessus. Par exemple, quelqu’un pourrait se dire : «ça serait peut-être le temps d’arrêter de fumer définitivement et de protéger mes poumons.» Ou encore  quelqu’un pourrait se demander : «Qu’en est-il de ma consommation d’alcool ? Ou encore ; est-ce que je fais suffisamment d’exercice ? Je devrais peut-être reprendre mon yoga ou mon tai chi. Un autre pourrait se poser la question : «Est-ce que je suis ma diète pour contrer mon diabète ?» En somme, il s’git de coopérer avec notre système immunitaire qui est notre armure en cas d’attaque.

15181696_m-240x300.jpg
Source inconnu

Mais, il y a plus et c’est là que l’on se retrouve dans un domaine encore plus personnel. Moi je pense qu’il est possible de combattre les virus en faisant mentalement appel à son cerveau pour renforcer son système immunitaire. Je crois que lorsque nous subissons des agressions, notre cerveau peut développer des hormones qui augmentent la capacité de nos anticorps. C’est alors qu’il est important de se demander à soi-même qu’elle est notre attitude devant l’ennemi. Voulons-nous le fuir ou préférons-nous y faire face avec toute l’énergie que nous possédons. Alors si je décide d’y faire face, oui je vais suivre à la lettre les indications collectives, oui je vais réviser mes habitudes de vie et profiter de l’occasion pour mieux me prendre en main, et pour ceux et celles qui y croient, oui je vais stimuler mon cerveau pour qu’il développe toute une armée de petits soldats qui sont en moi et qui sont là pour me protéger.

Alors, le covid 19, cet ennemi sournois, n’a qu’à bien se tenir. Je l’attends. J’ai développé tout un système de défense, mais je reste prudent, sur mes gardes, car il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires. En conclusion, vous n’êtes pas obligés d’être d’accord avec moi, ce qui est important, c’est que vous combattiez le virus. Il ne faut pas baisser les bras. Il ne faut surtout pas pactiser avec l’ennemi.

Louis Trudeau                                                                                              31 mars 2020

Jean-Bernard 3.jpgJean-.jpg

Des suggestions de M. Mario Malouin obtenues grâce à Jean-Bernard Merci.

2 commentaires sur “SI VIS PACEM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s