VIVRE AVEC DIEU EN 2022,  EST-CE POSSIBLE ?

Il y a plus grand que nous.

Même dans notre monde du vingt et unième siècle, même si les hommes sont allés sur la lune et inventé le numérique, cette assertion est toujours vraie.  Oui il y a plus grand que l’homme. L’homme est soumis aux caprices de la nature. L’univers, particulièrement la terre, s’est développé en dehors de l’intervention humaine. Il y a plus grand, plus puissant que nous, il faut bien le reconnaitre.

Le plus grand que nous et la représentation divine

Ce plus grand que nous, l’homme l’a nommé Dieu dans notre civilisation et d’autres noms dans d’autres civilisations comme le Grand Manitou, Jupiter, Jéhovah, Allah, Brahman etc. Selon C.G. Jung c’est un archétype et on lui a donné divers attributs selon les cultures.

Dans notre religion chrétienne, nous disons que Dieu a créé l’homme à son image, mais c’est plutôt nous qui lui avons donné une image anthropomorphique, en parlant du père, du fils et de l’esprit-saint. Ainsi, nous nous sommes fait une image de Dieu à partir de ce que nous sommes.  Pour expliquer le mal, nous avons inventé le démon, le diable, l’ange déchu. D’autres sociétés,  comme chez les grecs du temps d’Homère, ont donné les défauts des hommes à leurs dieux. D’autres ont adoré le soleil  ou assimilé la nature à la toute puissance divine. Chez certains, il fallait apaiser les dieux par des sacrifices, même humains au besoin.

Les sciences  et la mondialisation sont venues confronter notre conception de Dieu

Source Simon Trudeau

Mais l’homme a constamment cherché à mieux connaître le monde dans lequel il évolue. Petit à petit, il a découvert les lois de la nature. Il s’st rendu compte que la terre est ronde, qu’elle tourne autour du soleil, qu’elle existe depuis 4 milliards 543 millions d’années, qu’il y eut des périodes d’extinction massive, que les hommes ont eut des animaux comme ancêtres. Récemment, des analystes de la psychologie des profondeurs ont démontré que nous vivons non seulement avec notre conscient, mais aussi avec notre inconscient. Ainsi La science donne des explications sur les phénomènes associés à la puissance divine. Il faut le reconnaître, les explications au nom de la religion ne suffisent plus.

Aujourd’hui, dans un contexte de globalisation et de mondialisation, soit par l’immigration, par les communications, par les voyages ou encore le commerce et même la pandémie,  nous côtoyons des gens d’autres cultures qui sont parfois athés, mais qui bien souvent pratiquent une autre religion et qui ne sont pas moins sympathiques à cause de cela. Ils ont, tout comme nous, hérité de leur propre façon  de concevoir leur relation avec ce qui les dépasse et expliqués la problématique du bien et du mal chez l’homme. Les religions se confrontent les unes les autres. Les rites se contredisent. Les tabous aussi. Pour chacun, sa religion est la vraie religion. Face à cela un bon nombre abandonne toute pratique religieuse.

La science n’explique pas tout ; L’homme demeure en quête de sens.

Source François Trudeau

Les connaissances scientifiques n’ont pas tout réglé. Des mystères demeurent. L’espace planétaire recèle encore beaucoup d’inconnu. La Covid nous fait la leçon que nous ne contrôlons même pas des parasites invisibles à l’œil nu. De plus   l’âme humaine est d’une complexité que nous ne connaissons pas très bien. Il faut reconnaitre que nous ne comprenons pas tout, que nous avons encore des choses à découvrir et nous ne savons pas si nous réussirons à y arriver. Même les sciences sont en devenir. Ce sont les plus grands esprits, tels Einstein, Socrate et C.G. Jung  qui reconnaissent leurs limites. Socrate ne disait-il pas : «Je sais que je ne sais rien.»

De plus, la quête de Dieu est une constante chez les diverses cultures et à toutes les époques au point où C.G. Jung, le grand maître de la psychologie des profondeurs, en fait un archétype universel. Par ailleurs, il est perçu différemment selon les siècles et la diversité des cultures.  Même aujourd’hui, le succès littéraire de grands penseurs comme Paulo Coelho, le Dalaï-lama, Frédéric Lenoir et d’autres nous révèle que nous sommes toujours à vouloir donner un sens à la vie, une réponse à l’éternelle interrogation de qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Qu’est-ce qui nous attend après la mort ? Il faut donc accepter le fait que nous ne pouvons avoir qu’une vision partielle de ce qui nous dépasse et que nous appelons Dieu.

Dans notre temps, la meilleure façon de nous rapprocher de Dieu

Peut-on encore de nos jours se relier, se connecter à Dieu ? Des penseurs  nous disent que oui. Comment ? À l’intérieur de nous-mêmes. Se connaitre soi-même dans son intégralité, c’est-à-dire en harmonisant son conscient et son inconscient,  tout en se rattachant aux autres peut nous faire expérimenter le divin mais non sans un cheminement vers la pleine conscience.

Ainsi donc, aujourd’hui, nous sommes invités à rencontrer Dieu par une vie intérieure, en développant sa personnalité par un travail incessant sur soi. Il est permis d’y croire. L’homme est la créature la plus développée sur terre, n’est-il pas le roi de la création. C’est une créature en perpétuelle mouvement et développement. Chacun de nous peut intervenir sur soi-même. On peut se sentir habiter par Dieu. Celles et ceux qui y arrivent sont des privilégiés.

La meilleure façon de connaitre Dieu, c’est de se connaître soi-même. En effet, si nous voulons nous rapprocher de Dieu, la meilleure façon de le faire n’est-il pas de lui ressembler le plus possible. Pour y arriver, c’est toute une démarche, car nous évoluons constamment, du moins nous devrions évoluer constamment, ce qui n’est pas évident.

De tous ce qui existe sur terre, l’être le plus perfectionné, mais aussi le plus mystérieux, c’est l’homme. Il est tellement complexe que trop souvent, il ne se comprend pas lui-même. Il continue, tout de même,  à explorer les  profondeurs de sa psyché.

Conclusion

Pour mieux nous rapprocher de Dieu, doit-on à nouveau se réunir pour ressentir sa présence et le découvrir ? Peut-être bien que oui. Pour y arriver, il y a beaucoup de chemin à faire tant chez les diverses églises chrétiennes que chez les juifs, les musulmans et les religions orientales. Peut-être qu’un jour cela deviendra un objectif en laissant tomber les étiquettes et en aplanissant les divergences ; en acceptant les différences culturelles et individuelles et en minimisant leur importance ; particulièrement en trouvant des valeurs communes.

On voit des tentatives de rapprochement en ce sens. Il faut espérer. Alors, une recommandation : «Ne détruisez pas vos temples, vos églises ou vos mosquées, ils pourront vous servir un jour. Du moins c’est à espérer.»

Louis Trudeau 1er janvier 2022

2 commentaires sur “VIVRE AVEC DIEU EN 2022,  EST-CE POSSIBLE ?

  1. Louis

    C’est très bien écrit.
    Par contre, la spiritualité pour moi c’est quelque chose de très personnel.
    Il y a une chose sur laquelle je suis en accord dans ton texte c’est que
    Les religions depuis toujours se confrontent, et ça ne semble pas s’arranger..
    J’ajouterai qu’à mon humble avis, elles sont grandement instrumentalisées
    Et malheureusement très souvent des outils de soumission et d’asservissement.
    Iran, Palestine-Israël, Maghreb, des peuples tentent toujours de se mobiliser pour briser le carcan.
    Le Québec est aussi assiégé dans sa spécificité par un certain intégrisme religieux
    amalgamé au multiculturalisme canadien qui rêve de laminer notre loi 21.
    Si l’humain pouvait intérioriser et vivre ses croyances spirituelles sans toujours tenter de convaincre l’autre, ce serait un grand pas pour l’humanité.
    En passant dans un de ses derniers ouvrages sur les méta-univers, Hawking s’est tout de même questionné sur l’organisationnel de tout ce qu’on connaît aujourd’hui.

    Pour le reste je respecte ta croyance.
    Et je continuerai à travailler à notre voyage du mois de mai.

    Continue à écrire, c’est mieux que d’écouter les nouvelles..

    JP
    Envoyé de mon iPad

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s